LIBRAIRIE JEAN-LOUIS ETIENNE

LIBRAIRIE JEAN-LOUIS ETIENNE

BIENVENUE AU CLUB ! LES EDITIONS OPTA

Bienvenue au Club !

 

Les éditions Opta, abréviation signifiant « Office de Publicité Technique et Artistique », ont été fondées en 1932 par Maurice Renault. Elles sont principalement connues des amateurs grâce à deux magazines qui ont fait date dans l’histoire de la littérature de genre : « Mystère Magazine » et « Fiction », tous deux des versions françaises de magazines américains : « The Ellery Queen’s Mystery Magazine » et « Fantasy and Science-Fiction Magazine ». Une collection complète de ces deux mensuels constitue la plus belle anthologie de nouvelles policières, fantastiques et de science-fiction dont on peut rêver.

 

Le premier numéro  du mensuel « Mystère Magazine » est paru en janvier 1948. Il connu 343 numéros jusqu’en octobre 1976, plus deux numéros spéciaux regroupant les nouvelles lauréates du « Grand Prix de Littérature Policière » en 1953 et 1954. Les numéros des deux premières années enrichis d’une luxueuse couverture illustrée en couleurs sont particulièrement recherchés (entre 10.00 € et 20.00 €). Le numéro 16 contient une nouvelle de Simenon en parution pré-originale : « Bénis soient les Humbles » (reprise plus tard sous le titre « Le Petit Tailleur et le chapelier »). Sans surprise, les numéros les plus recherchés sont ceux contentant des nouvelles de Simenon, Steeman, Frédéric Dard, Jean Ray, Owen, Duchâteau, etc…

 

« Fiction » paraît pour la première fois le 15 octobre 1954. D’abord bimestriel, puis mensuel à partir du numéro 4, la parution descend à onze numéros à partir de 1975. « Fiction » cesse de paraître en février 1990 après 412 numéros. Si la plupart des numéros sont relativement courants et se négocient entre 50 cent et 3.00 €, d’autres, plus rares, sont plus particulièrement convoités par les collectionneurs. Il peut s’agir — bien entendu — de la tête de collection (le n° 1 était coté 120 FF en 1996), de numéros contenant des textes d’auteurs recherchés ou de couvertures illustrées (prenons comme exemples les collages de Jacques Sternberg, les nombreux dessins de Jean-Claude Forest et ceux, plus récents, de René Brantonne, Philippe Caza, Druillet, Siudmak et beaucoup d’autres. Les auteurs les plus recherchés sont entre autres Jean Ray (un numéro spécial lui a été consacré, le n° 126. Comptons 15.00 €), Thomas Owen, Roland Topor, Jacques Sternberg, André-Paul Duchâteau etc… Certain numéros sont également mythiques, entre autres un rarissime numéro des années 50, qui n’est pas paru en librairie et a été distribué sur… le parcours du Tour de France. Les derniers numéros, imprimés en petit nombre et fort mal distribués, sont également fort difficile à trouver. Signalons également que les 25 premiers numéros ont connu un tirage de luxe avec cartonnage d’édition (je vous avoue n’en avoir jamais vu…) Terminons par « Fiction Sélection », volumes regroupant trois magazines sous une nouvelle couverture (huit volumes parus) et les 34 numéros de « Fiction spécial », qui étaient des anthologies de nouvelles fantastiques ou  de science-fiction inédites.

 

Quant au rarissime « Cellules grises », il ne connu que huit numéros entre 1955 et 1956. Il était exclusivement réservé aux abonnés de « Fiction » au « Mystère Magazine ». Son grand format et sa fragilité expliquent sa rareté.

 

De 1963 à 1967, OPTA  publie, parallèlement à « Fiction »,  la revue « Galaxie » (2ème série), qui compte 157 numéros. Tous les grands auteurs anglo-saxons figurent au sommaire. Le premier texte français est publié dans le numéro 126. La participation francophone se limitera aux critiques de Philippe Curval (à partir du numéro 127) et aux illustrations de couverture (Druillet, Bertrand, Siudmak, Caza, Bilal, etc…)

 

A partir de 1958, OPTA proposent à ses lecteurs des rééditions de romans incontournables ou des inédits et ce dans trois collections : « Le Club du Livre Policier », « Le Club du Livre d’Anticipation » et « Le Club d’Aventures Fantastiques ». Disponibles uniquement par souscription, ces luxueux ouvrages au tirage limité, reliés, avec cartonnage d’éditeur toilés et jaquette transparente étaient illustrés – sauf les romans policiers – par les plus grands noms de la bande dessinée contemporaine.

 

Doyenne des trois collections, Le «  Club du livre policier » compte cinquante et un titres (dont deux hors-série) entre 1958 et 1968. Dirigée par Alain Dorémieux et Jacques Sadoul, le Club publia aussi bien des classiques des romans policiers que des auteurs injustement méconnus ou des auteurs de littérature traditionnelle dont l’œuvre policière était ignorée du grand public. Le tirage est en général de cinq mille exemplaires numérotés. Tête de collection avec les deux volumes des « Aventures de Arsène Lupin », Maurice Leblanc se taille la part du lion avec onze volumes parus. D’autres auteurs incontournables sont Ellery Queen, Gaston Leroux, Agatha Christie, Pierre Véry et Émile Gaboriau. Parmi les volumes les plus recherchés par les collectionneurs, on peut mentionner les quatre tomes de Robert Van Gulik dont le héros est le Juge Ti : « Les Enquêtes du Juge Ti », « Nouvelles Enquêtes du Juge Ti », « Les Débuts du Juge Ti », « Le Retour du Juge Ti ». Chaque volume est illustré de dessins de l’auteur en hors-texte. Sans surprise, les auteurs collectionnés en édition originale le sont aussi dans le C.L.P. ; Léo Malet (« Brouillard au pont de Tobliac » / « Les Rats de Montsouris »), Dashiell Hammett (les recueils de nouvelles noires « Flic maison » et « Piège à filles ») et Stanislas-André Steeman (« La Maison des veilles » / « l’Assassin habite au 21 »). Signalons aussi la parution de deux anthologies : « À tombeau ouvert », amusant recueil de nouvelles sur l’automobile et « Les Chefs-d’oeuvre du crime ». « Usurpation d’identité », malicieux recueil de pastiches de Boileau et Narcejac figure également dans le catalogue de cette prestigieuse collection.

 

Remarquons également que le dernier volume hors série du « Club du livre policier » est également le premier de la nouvelle collection « Aventures fantastiques ». En 1975 et 1976, Jean Bourdier et Maurice-Bernard Endrèbe tenteront de ressuciter la collection chez le même éditeur et sous le titre « Collection Littérature Policière ». Reprenant des auteurs anglo-saxons, dont Dolores Hitchens, la C.L.P. (!) tirera à 2000 puis à 1000 exemplaires avant de disparaître après dix numéros.

 

La série « Club du Livre d’Anticipation » naquit en 1965, sous la direction de Alain Dorémieux et Jacques Sadoul. La célèbre collection « à la comète », composée de luxueux ouvrages cartonnés toilés, protégés par une jaquette rhodoïd ou papier imprimé a de quoi satisfaire les bibliophiles les plus exigeants. Le premier volume, le « Cycle de fondation » de Isaac Asimov, était déjà coté 850 FF dans le premier argus de Jacques Bisceglia en 1981. Il est tiré à 3900 exemplaires. Les ouvrages suivants reprendront des classiques de la science-fiction de Van Vogt, Simak, Burroughs, Heinlein, Farmer, Dick, Silverberg ou Sturgeon. Le Cycle de Tchaï de Jack Vance était vendu avec une carte géographique de ces contrées imaginaires.

 

En 1980, « l’Agonie de la lumière » de Georges R.R. Martin paraît aux éditions Le Masque. Premier et dernier volume de la collection « Le Masque de l’avenir », il sera retiré de la vente à la suite du procès pour plagiat — perdu —  contre les éditions Opta.

 

La collection « Aventures fantastique » débute en mars 1968 avec « Le Formidable Évènement / Les trois yeux » de Maurice Leblanc. Consacrée à ses début aux classiques du genre, elle s’oriente peu à peu vers l’héroïc fantasy, suite au succès de « Elric le nécromancien » de Moorcock. La série compte 34 volumes, dont les « Contes de Terreur » de Robert Bloch et « Dracula » de Bram Stoker. Particulièrement soigné, illustré de dessins originaux de Druillet, il est — avec sa couverture toilée noire et sa tranche argentée — le plus beau volume des trois collections. (estimation : 100.00 € à 150.00 €)

 

Les autres publications des éditions OPTA, moins recherchées, feront l’objet d’un article ultérieur.

 

Yvan Chutka



20/12/2006
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres