LIBRAIRIE JEAN-LOUIS ETIENNE

LIBRAIRIE JEAN-LOUIS ETIENNE

Jean-Baptiste Baronian et Henri Vernes fêtés au son du Jazz + Les premières « Rencontres de l’imaginaire » de Quiévrain

65 ans est l'âge de la retraite… On se doute que pour Jean-Baptiste Baronian, figure incontournable des lettres belges depuis près de quatre décennies, cette échéance est des plus théoriques. 65 ans, c'est aussi un cap important, plus que 64 ou 66 ans, allez savoir pourquoi… Trois amateurs de littérature ne se sont pas posé la question, tout affairés qu'ils étaient à lui préparer un anniversaire en fanfare, au sens propre comme au figuré, avec la collaboration exceptionnelle du Railway Big Band, qui avait déjà joué lors de l'hommage rendu à André Tillieu le jour de la présentation de ses mémoires posthumes (Une enfance d'entre deux guerres, préface de Henri Vernes). Après un bref discours de bienvenue, ce fut le moment des surprises : La Femme au bibi noir, nouvelle inédite de Baronian écrite spécialement pour cette occasion et éditée sous la forme d'une luxueuse plaquette, un collectif d'auteurs contenant huit textes inédits en hommage à l'auteur et un catalogue de deux cent titres qui lui est entièrement consacré… et le concert du Railway Big Band, qui a enchaîné cinq titres, dont Georgia on my mind et Tequila. L'arrivée des invités a entraîné des situations insolites : Jean-Baptiste Baronian, fondateur de la collection « Marabout fantastique » discutant avec Jean-Paul Raemdonck et Jean-Pierre Bours, respectivement premier et dernier lauréats du « Prix Jean Ray » de ladite collection. Un peu plus tard, Pascale Fonteneau félicite le héros du jour… et apprend qu'ils sont nés tous les deux un 29 avril ! Durant l'entracte, les spectateurs ont écouté avec attention la nouvelle inédite lue par un comédien, Roland Thibaut. Ensuite, le Railway Big Band enchaîna cinq titres, dont le remarqué A Wonderful World interprété par Alex, un colosse de près de deux mètres à la voix impressionnante. Durant la réception, de nombreuses photos de Baronian par Jean-Marie Vandyck étaient projetées sur un mur de l'auditorium. Les plaquettes La Femme au bibi noir, nouvelle insolite teintée d'érotisme et Heureux anniversaire, Monsieur Baronian ont chacune été imprimées à… 65 exemplaires. Dans ce recueil, Barbara Abel nous livre ses impressions sur sa première rencontre avec l'auteur, Claude Bolduc et Henri Vernes rendent hommage au fondateur de la collection « Marabout fantastique », Guy Delhasse et Paul Rambeaux nous offrent des pastiches qui sont suivis d'une nouvelle angoissante de Michel Rozenberg. Pascale Fonteneau se souvient d'un voyage en Suisse en compagnie de Baronian et l'élogieuse préface du catalogue par Jérôme Leroy est reproduite. Le catalogue comprend deux cents titres. Il débute avec les romans et recueils de nouvelles, de L'Un l'autre à Neuf petits crimes très ordinaires, les textes —parfois inédits en volume— parus dans des recueils et des magazines, les pseudonymes (Alexandre Lous, bien entendu, mais aussi des romans sentimentaux signés Jeanne Voisin ou une traduction de Frankenstein signée Jean-Marie Mellet !). Suivent les nombreuses préfaces, postfaces, introductions et notices, ainsi que l'unique essai consacré à l'écrivain (Un Baronian peut en cacher un autre, par Gaëtan Deleux) et de nombreux articles et critiques. Ce catalogue contient des choses surprenantes, même pour l'auteur, qui ignorait parfois leur existence : Un livre-audio de 3 CD reprenant l'intégralité de la traduction en allemand de L'Été est une saison morte ou la notice suivante, reproduite dans dans Nádražní Ulice 120 par Léo Malet. (Prague, éditions Kra, 1995) : Boj o oheň je od r. 1909 vydáván znovu a znovu : běosmdesáti let se tato kniha stala « jednim z nestálejších knihkupeckých trháků ». (La Guerre du feu a été réédité régulièrement depuis 1909. En près de quatre-vingt ans, ce roman est devenu « un des plus grands succès de librairie ») Autre surprise : dans L'Almanach du Polar 1983, Michel Lebrun conseille d'offrir Matricide pour la fête des mères !

 

Le Railway Big Band

L'Orchestre National des Cheminots a été fondé en 1956 à l'initiative du directeur du personnel et des services sociaux de la société. Dès 1982, le Railway Big Band, composé de vingt-cinq musiciens spécialisés — on le devine — dans le jazz, est créé. Il a eu l'occasion de se produire lors des principaux événements et commémorations de la société, entre autres les cinquante ans du mensuel Le Rail et la parution des mémoires d'André Tillieu, mais a également animé de nombreuses autres manifestations.

 

Je ne vous ferais pas l'affront de vous présenter Bob Morane, mais me contenterai de rappeler quelques chiffres : Bob Morane a 33 ans depuis cinquante-quatre ans, deux cent et sept romans parus, environ quatre-vingts adaptations en BD, des traductions en trente langues, une série télévisée, un dessin animé et un projet de long métrage. Le temps n'a semble-t-il pas de prise sur Charles-Henri Dewisme, alias Henri Vernes, qui vient de fêter ses 89 ans. À cette occasion, les éditions « Le Castor astral » ont organisé un sympathique apéritif musical à l'Archiduc, le 16 octobre, jour de son anniversaire. Ce célèbre café bruxellois est situé dans la très tendance rue Antoine Dansaert, à cent mètres de la Bourse. Les propriétaires y organisent régulièrement des concerts de Jazz. Principal cadeau de cet événement : la présentation de la biographie de Henri Vernes par Daniel Fano, spécialiste de la littérature « jeunesse » et auteur de nombreux dossiers didactiques dans la collection « Espace J. » des éditions Labor, entre autres sur Thomas Owen et Jean-Baptiste Baronian. Henri Vernes & Bob Morane. Une double vie d'aventures a plusieurs facettes : long entretien avec le père du « héros de tous les temps », extraits d'une douzaine de Bob Morane, de textes sur Jean Ray et Michel de Ghelderode, reportages par Henri Vernes, pastiches et témoignages de nombreuses personnalités et bibliographie des aventures de Bob Morane.

Autre événement rendant hommage à l'auteur : Les premières « Rencontres de l'imaginaire », qui se sont déroulées les 20 et 21 octobre derniers à Quiévrain. Organisé par des spécialistes du fantastique menés par Jacques Blondiau (Librairie « Malpertuis », cfr adresse ci-dessous), l'événement a enthousiasmé les amateurs du genre : expositions « Bob Morane », « Jean Ray » et « Fantastique belge », présence de nombreux auteurs et dessinateurs (Michel Rozenberg, Olivier Bidchiren, Gordon Zola, Alain Le Bussy, Daniel Fano, Rose Berryl, Dany, etc…) et adaptation théâtrale de contes de Jean Ray par « La troupe du chien qui miaule » (France). Henri Vernes a participé activeùment à cet événement et a écrit une nouvelle spécialement pour l'occasion : Un étrange trio, aventure de Bob Morane se déroulant à… Quiévrain. Dans cette petite localité à la frontière franco-belge, Bob Morane est agressé par un monstre antédiluvien. Il se réfugie dans une taverne où il fait la connaissance d'un certain Jean Ray, qui buvait un verre avec… Charles Henri Vernes, lequel évoque sa rencontre avec l'Ombre jaune (auquel le dessinateur a donné les traits de Yul Brynner).

 

Baronian, Jean-Baptiste : La Femme au bibi noir. Nouvelle.

Liège, Au Quai de Rhum, 2007. A-5 agr., couverture illustrée, 8 p.

Édition originale. 65 exemplaires numérotés sur Vergé crème 100 gr. Chaque exemplaire est enrichi d'une photographie en couleurs de l'auteur par Jean-Marie Vandyck

Achevé d'imprimer le 15 mai 2007.

 

Collectif : Heureux anniversaire, Monsieur Baronian.

Liège, Au Quai de Rhum, 2007. A-5 agr., couverture imprimée, 32 p.

Contient : Introduction par Jean-Louis Étienne, JBB par Barbara Abel, Jean-Baptiste Baronian, un homme d'influence par Claude Bolduc, Voilà le problème par Guy Delhasse, Petit souvenir de Suisse par Pascale Fonteneau, L'Ogre et l'oxymore par Jérôme Leroy, L'un l'autre par Paul Rambeaux, Quoi par Michel Rozenberg et un fac-similé d'un texte manuscrit de Henri Vernes. Huit photos N/B de Jean-Marie Vandyck et Jean-Louis Étienne.

Édition originale. 65 exemplaires numérotés sur Vergé crème 100 gr. Chaque exemplaire est enrichi d'une photographie en couleurs de l'auteur en compagnie de Jacques De Decker, Benoît Peeters, Henri Vernes et Jean-Louis Étienne par Jean-Marie Vandyck.

Achevé d'imprimer le 15 mai 2007.

 

Étienne Jean-Louis : Jean-Baptiste Baronian. Catalogue.

Liège, Au Quai de Rhum, 2007. A-4 rel., couverture imprimée (dessin de Arthur Bormans, vignette collée), 32 p.

Contient : L'Ogre et l'oxymore, préface par Jérôme Leroy, La Femme au bibi noir, nouvelle de Jean-Baptiste Baronian

Édition originale. 25 exemplaires numérotés sur Vergé crème 100 gr. Chaque exemplaire est enrichi d'une photographie en couleurs de l'auteur par Jean-Marie Vandyck.

Édition originale.

Achevé d'imprimer le 15 mai 2007.

 

Fano, Daniel : Henri Vernes & Bob Morane. Une double vie d'aventures.

Bordeaux, Le Castor Astral, collection « Escales des lettres », 2007. 21,5 × 14 br., couverture illustrée en couleurs (photomontage de Yves Fonck), 295 p.

Achevé d'imprimer le 3 octobre 2007.

Édition originale.

 

Vernes, Henri : Un Étrange Trio. Nouvelle.

Bruxelles, Ananké, collection « H.C. », n° 13, 2007. 18 × 12,5 br. Couverture et illustrations intérieures de Frank Leclercq, 48 p.

Édition originale : 300 exemplaires H.C. numérotés et signés par l'auteur, accompagné d'une carte numérotée reprenant l'illustration de couverture et signée par l'illustrateur. Plaquette éditée à l'occasion des premières « Rencontres de l'imaginaire » de Quiévrain des 20 et 21 octobre 2007.

Achevé d'imprimer en septembre 2007.

 

Railway Big Band : email : jacquesbalant@b-homding.be

Archiduc : email : info@archiduc.net - url : http://www.archiduc.net

Librairie Malpertuis (Quiévrain) :  http://www.malpertuis.com

 



18/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres